CARRÉ LATIN – PALAIS ROYAL 2018

Carré Latin, LE RENDEZ-VOUS PARISIEN QUI CELEBRE L’ART CONTEMPORAIN LATINO-AMERICAIN revient pour sa troisième édition dans le cadre exceptionnel du domaine national du Palais-Royal du 10 au 21 octobre 2018.

Ce festival offre une rencontre exceptionnelle avec une quarantaine d’artistes contemporains reconnus à l’international ou stars montantes dont les oeuvres seront exposées dans le jardin et les vitrines de la galerie Montpensier, la galerie Beaujolais, la galerie Valois et la galerie Orléans.


Artistes

La sélection des artistes participants à Carré Latin est basés sur un processus de recherche d’artistes confirmés et reconnus soit dans leur pays d’origine, soit sur le continent. Nous voulons leur donner l’opportunité d’élargir leur horizon de leur carnet de collectionneurs.

Sélection 2018

Gisseline Amiuny, Antonio Asis, Ben Abounassif, Soraya Abu Naba’a, Milton Becerra, Ricardo Benaïm, Daniel Benaim Ginnari, Yosman Botero Gomez, Jorge Cabieses, Paulo Castro, Elizabeth Cemborain, Elias Crespin, Gaudi Esté, Arsenio Felipe Reyes, Carlos Garcia Garcia, Consuelo Ginnari, Harif Guzman, Wilmer Herrison, Goncalo Ivo, Bianca Lee Vasquez, Pepe Lopez, Jose Margulis, Jaildo Marinho, Francisco Martinez, Carlos Medina, Jonidel Mendoza, Luis Millé, Ignacio Muv, Cristóbal Ochoa, Julio Pacheco Rivas, Gianna Pollarolo, Arturo Quintero, Mareo Rodriguez, Gregorio Siem, Inés Silva, Gastón Ugalde, Enfraín Ugueto, Alejandro Vega Beuvrin, Abel Ventoso, Maria Angelica Viso, Javier Vivas, Yoshi.


Palais Royal

Édifié pour le Cardinal de Richelieu par l’architecte Lemercier, bâtisseur de la Sorbonne, le corps principal face au Louvre, devient résidence royale à partir de 1661. L’ouvrage est achevé et remanié aux XVIIIe et XIXe siècles. Les trois ailes qui ferment les côtés du jardin datent de la fin du XVIIIe siècle.

L’écrin superbe et monumental d’aujourd’hui ne laisse rien deviner de l’agitation révolutionnaire qui y règne au XVIIIe siècle, ni des tripots et filles de « mauvaise vie », immortalisés par Balzac, qui y fleurissent au siècle suivant.

C’est un des endroits de déambulation favoris des Parisiens et des touristes. La Comédie-Française, le théâtre du Palais-Royal et le restaurant Le Grand Véfour, au décor classé monument historique, contribuent à sa notoriété. L’art contemporain y est également fortement présent dans sa cour d’honneur avec les colonnes de Buren et deux fontaines mobiles de Pol Bury.