GONÇALO IVO – Brésil, né en 1958

Depuis sa tendre enfance et à travers son père, le poète Lêdo Ivo, Gonçalo prend contact avec la peinture grâce à la collection de ses parents et aux amis de ceux-ci dans le milieu intellectuel de l’époque à Rio de Janeiro.

Influencé par les artistes Yannis Gaïtis, Lygia Clark, Michel Macréau, Corneille, ainsi que les grands noms du modernisme brésilien, Gonçalo Ivo étudie l’architecture et l’urbanisme à l’Université Fédérale Fluminense au Brésil mais décide de se consacrer entièrement à la peinture.

Il trouve sa source d’inspiration dans l’abstraction lyrique. En superposant les couches de peinture, l’artiste donne du relief et de la profondeur à ses couleurs, « une âme » à la peinture. Il se prête également au jeu du collage et ajoute différents matériaux pour construire la nature, la texture et la perspective dans ses œuvres. Il se considère comme un « animal pictural ».

Ses tableaux, comme des variations rythmiques, sont composés d’un assemblage de couleurs, des rouges, des verts, des bleus, qu’il construit par d’épaisses couches successives pour retenir une certaine intensité de lumière. Son œuvre est fortement influencée par ses origines brésiliennes, mais également par la peinture religieuse et les enluminures médiévales.

Il est installé en France depuis l’année 2000 et partage sa vie entre le Brésil, où il travaille dans une ferme au milieu d’une nature exubérante dans les montagnes environnant Rio de Janeiro, Paris et Madrid.